Jump to content
  • À quoi sert sky football ?

    Tous les fans de football rejoignent ce site à la sublime atmosphère et 100% GRATUIT.


    Tu veux voir tout le football ?
    Tu es arrivé au bon endroit pour :
    1- regarder tous les matchs de football en streaming direct live
    2-
    télécharger tous les buts, résumés et matchs en entier


    Tu vas partager des émotions de football inoubliables. Quand tu seras un habitué, tu auras la chance de revoir les anciens messages et vidéos de ces matchs qui t'ont fait vibrer.


    Prêt à parler de football ?
    Inscris-toi maintenant (en 1 minute Jongles au football) et viens t’amuser avec nous à vivre le football car "sky football c'est le football".


    Ajoute sky football sur ton mobile comme une application : Ajouter sky football sur Chrome Installer sky football sur Firefox, à tes favoris en appuyant sur "Ctrl + D" ou retrouve-nous sur Communities by Invision : Télécharger l'application Invision Community sur Google Play pour revenir souvent partager le bonheur du football.


    Smiley tête au football


Recommended Posts

Et voici l'incontournable Roberto Baggio !

Roberto Baggio

6013fg.jpg

Roberto Baggio est un footballeur italien, né le 18 février 1967 à Caldogno, près de Vicenza. Attaquant, il a gagné durant sa carrière le championnat d'Italie en 1995 et 1996, la Coupe de l'UEFA en 1993 et la Coupe d'Italie en 1995. En 1993, il remporte le Ballon d'or. Avec l'équipe d'Italie (55 sélections et 27 buts), il a participé à 3 Coupes du Monde et a été vice-champion du monde en 1994. En 19 saisons en Serie A, il a joué 452 matchs et marqué 205 buts.

Sommaire

1 Les débuts

2 Le Mondial 90

3 La Juventus

4 Le Mondial 94

5 Le 1er Scudetto

6 Le Milan AC

7 Bologne et le Mondial 98

8 L'Inter

9 Brescia

10 Palmarès

Les débuts

Roberto Baggio débute en Serie C1, la 3e division italienne, à l'âge de 15 ans dans l'équipe de Vicenza. Durant la saison 1984-1985, il marque 12 buts en 29 matchs, et permet ainsi à son équipe d'obtenir la promotion en Serie B.

0218uh.jpg

Il débute en Serie A, la 1ère division italienne, le 21 septembre 1986 sous les couleurs de la Fiorentina (victoire sur la Sampdoria de Gênes 2-0). Il marque son premier but à Naples contre l'équipe de Maradona, après une action solitaire et après avoir dribblé toute la défense adverse.

0337ij.jpg

Le 16 novembre 1988, ce milieu offensif est sélectionné pour la première fois en équipe d'Italie, à l'occasion du match contre les Pays-Bas. Il marquera 27 buts en 56 sélections.

7219fa.jpg

Il restera à la Fiorentina jusqu'à la saison 1989-1990, au terme de laquelle, il sera transféré à la Juventus. Ce transfert entre les deux clubs rivaux, entraîne de nombreux mécontentements parmi les tifosi florentins. Des émeutes éclatent même à Florence, et la police est obligée d'intervenir pour tenter de calmer la situation.

Le Mondial 90

Sélectionné pour le Mondial 90 organisé en Italie, il se révèle au monde entier en marquant un superbe but contre la Tchécoslovaquie. Il évolue en pointe de l'attaque, et forme un formidable duo avec Salvatore Schillaci. Cependant pour affronter l'Argentine de Diego Maradona en demi-finale, le sélectionneur italien, Azeglio Vicini, décide de faire confiance à Gianluca Vialli. Roberto se retrouve sur le banc des remplaçants, et son entrée trop tardive dans le match, ne lui permet pas de changer le cours du jeu. L'Italie est éliminée aux tirs au buts.

Pour le match de la troisième place contre l'Angleterre, le duo Schillaci-Baggio est de nouveau sur le terrain, et c'est assez logiquement que l'Italie l'emporte 2-1. Roberto marque le premier but après une belle action dans la surface de réparation anglaise. Il aurait également pu marquer le deuxième but, mais préfère laisser tirer le penalty à Schillaci, pour que ce dernier remporte le titre de meilleur buteur de la compétition.

0119ja.jpg

0217tg.jpg

0314iv.jpg

La Juventus

En 1990, il débute à la Juventus, où il retrouve Salvatore Schillaci. Ses débuts sont relativement difficiles, puis il s'affirme comme le véritable leader de l'équipe. Cependant, les titres tardent à arriver. Il est vrai qu'il y a peu de choses à faire en Serie A à cette époque face au grand Milan AC.

3113qa.jpg

En 1993, la Juventus gagne la Coupe de l'UEFA, Roberto Baggio est couronné Ballon d'or et désigné « Meilleur joueur de l'année » après une saison fabuleuse. Il marque 3 buts en demi-finale contre le Paris St-Germain, puis à nouveau 2 buts en finale de la coupe de l'UEFA contre le Borussia Dortmund, et se qualifie avec l'Italie pour le Mondial Américain. En Serie A, la réussite n'est pas la même, et le Scudetto revient une fois de plus au Milan AC. La Juventus en fin de saison réussi tout de même l'exploit de battre le futur champion d'Italie dans son stade à San Siro, après une nouvelle superbe prestation de Roberto Baggio.

2018dz.jpg

2712xj.jpg

4819vm.jpg

0315ra.jpg

Le Mondial 94

Pour le Mondial 94 aux États-Unis, tout l'Italie attend son équipe nationale et surtout son meilleur joueur, Roberto Baggio. Pour Roberto et la Juventus, la saison 1993-1994, n'a pas été particulièrement réussie. La Juventus se classe 2e de la Serie A mais sans jamais vraiment avoir lutté contre le Milan AC et est eliminée en quart de finale de la Coupe de l'UEFA. De même, la préparation de L'Italie au Mondial, n'est pas des meilleures: défaite 1-0 à Naples face à la France, défaite 2-1 en Allemagne. De plus, le sélectionneur italien, Arrigo Sacchi, ne semble être fixé ni sur un module de jeu, ni sur une équipe type. Seuls Roberto Baggio et les défenseurs du Milan AC (Baresi, Maldini, Costacurta et Tassoti), sont des titulaires indiscutables.

6416rg.jpg

Italie-Irlande:

Ainsi, l'Italie débute son premier match contre L'Irlande en 4-4-2, alors que durant tous les matchs préparatoires, l'Italie avait évoluée en 4-3-3. Roberto Baggio ne brille pas pour son début dans la compétition, et L'Italie dispute son plus mauvais match du Mondial. L'Irlande s'impose 1-0, et plus que le manque de jeu de l'Italie, c'est la prestation de Roberto Baggio qui inquiète les tifosi.

Italie-Norvège:

Pour son deuxième match, l'Italie n'a pas droit à l'erreur. Elle doit battre la Norvège s'il elle veut continuer dans le Mondial. Cette fois-ci, tout semble se passer pour le mieux. L'Italie débute bien la rencontre, et Roberto Baggio semble bien inspiré. Mais c'est un coup de théâtre qui se produit. Lors de la première action norvégienne, Gianluca Pagliuca, le gardien italien, est expulsé après avoir touché le ballon avec les mains en dehors de sa surface de réparation. L'Italie se retouve à 10, et un joueur doit sortir pour que Luca Marchegiani, le gardien remplaçant, puisse entrer sur le terrain. Arrigo Sacchi décide à la surprise générale de faire sortir Roberto Baggio. Roberto, n'en revient pas, et se demande si son entraineur n'est pas devenu fou. Ces images où l'on voit très nettement les gestes et l'expression de Roberto Baggio, seront à l'origine des incompréhensions entre Sacchi et Baggio jusqu'à la fin de sa carrière. L'Italie parvient au bout d'un match incroyable à remporter la victoire 1-0. C'est Dino Baggio, « l'autre Baggio » qui offre la victoire à l'Italie. Cependant Franco Baresi se blesse gravement, et pour de nombreux observateurs son Mondial est déjà terminé.

Italie-Mexique:

Lors du troisième match, Italie et Mexique se séparent sur le score de 1-1 (But de Massaro pour l'Italie), et comme lors du premier match, Roberto Baggio n'est que l'ombre de lui-même. L'Italie se qualifie pour le deuxième tour comme meilleure troisième. En 8e de finale, elle s'attend à affronter l'Argentine de Batistuta et de Maradona. Mais les argentins, privés de Maradona suspendu pour dopage, perdent contre la Bulgarie et finalement, c'est le Nigéria qui se classe premier de son groupe et qui donc jouera contre l'Italie.

Italie-Nigéria:

A Boston, tout débute très mal pour l'Italie. Les Italiens souffrent terriblement contre le Nigeria, et les joueurs champions d'Afrique ouvrent très rapidement le score. Cette fois-ci pour l'Italie, il n'y aura pas de seconde chance, il faut gagner ou « rentrer à la maison ». Roberto Baggio, très critiqué, a également beaucoup à prouver sur ce match. Mais l'Italie ne doit pas seulement lutter contre le Nigeria, elle doit aussi affronter le terrible Brizio Carter, l'arbitre du match qui siffle les décisions à sens unique. L'arbitre mexicain expulse même Gianfranco Zola, rentré à peine 10 min avant alors que le joueur italien n'avait pas touché son adversaire. Mais une nouvelle fois, c'est dans l'adversité que l'Italie donne le meilleur d'elle-même et à 10 contre 11, elle commence à mettre en difficulté son adversaire. Cependant le temps passe et l'Italie est toujours mené 1-0. Mais à la 88e minutes, alors que tout semble perdu, Roberto Baggio au même titre que Paolo Rossi lors du Mondial 82, décide de prendre les choses en main. Fabio Mussi qui vient de remonter le ballon voit Roberto à la limite de la surface de réparation. L'arrière droit de la Squadra Azzurra donne ainsi le ballon à Roberto qui d'une frappe à ras de terre, bas le gardien Nigérian. Plus personne n'y croyait, mais l'Italie arrache la prolongation. Celle-ci sera à sens unique, et après avoir refusé au moins deux pénalty indicutables, l'innénarable Brizio Carter, dans un rare moment de lucidité, décide d'accorder le troisième. Roberto Baggio le transforme et l'Italie l'emporte 2-1. Le lendemain, la Gazzetta dello Sport titra: « ITALIA: BAGGIOOOOOOOOOOO !!! à 10 contre 11, L'Italie bat l'arbitre ... et le Nigeria ».

9610kj.jpg

Italie-Espagne:

En quart de finale, l'Italie bat l'Espagne 2-1 (Buts de Dino Baggio et de Roberto Baggio).

6810pe.jpg

Italie-Bulgarie:

En demi-finale, l'Italie bat la Bulgarie 2-1 (Doublé de Roberto Baggio).

9714ot.jpg

3012kf.jpg

Italie-Brésil:

En finale, Le Brésil bat l'Italie 0-0 3-2 aux tirs aux buts. Roberto Baggio rate son tir au but décisif.

5410dn.jpg

6519fm.jpg

9814hi.jpg

0224sl.jpg

Le 1er Scudetto

Roberto Baggio remporte son premier championnat d'Italie en 1995 avec la Juventus. Cette même année, il remporte également la Coupe d'Italie. Malgré ses deux succès, Roberto Baggio quitte la Juventus pour le Milan AC en fin de saison.

Le Milan AC

Dès sa première année au Milan AC, Roberto Baggio remporte le championnat et donc son deuxième Scudetto consécutif. Après une saison 1996-1997 où le Milan AC n'obtient que des résultats décevants, aussi bien en Italie qu'en Europe, Roberto Baggio quitte le club lombard pour l'équipe de Bologne. Il veut jouer avec continuité pour espérer faire partie de l'équipe d'Italie lors du Mondial 1998.

0916ux.jpg

3013iy.jpg

Bologne et le Mondial 98

Roberto Baggio réalise une superbe saison 1997-1998. Il permet avec ses 22 buts (son record personnel en Italie) à Bologne de se qualifier pour la Coupe de L'UEFA, mais surtout il retrouve l'équipe d'Italie pour le Mondial 98 qui va se dérouler en France.

0117gk.jpg

0229pf.jpg

Roberto Baggio réalise un très bon Mondial en France. Il marque deux buts (contre le Chili et l'Autriche), et si Cesare Maldini, le sélectionneur italien, lui avait donné plus souvent sa chance, ses performances ainsi que celles de L'Italie aurait pu être bien meilleures. L'Italie est éliminée en quart de finale par la France durant la séance des tirs au but. Bien que la France ait dominé globalement le match, Roberto rate de très peu le but en or durant la prolongation. Il réussi également son tir au but, mais ne peut empêcher l'élimination de l'Italie.

0513sk.jpg

0819vh.jpg

1614pn.jpg

2926pa.jpg

3214ic.jpg

3314dk.jpg

C'est le troisième et dernier mondial disputé par Roberto Baggio, et à trois reprises, l'Italie aura été éliminée aux tirs aux buts. Ainsi pour Roberto Baggio, mais également pour d'autres grands champions comme Paolo Maldini, « la roulette » des tirs au but se sera révélée fatale. Il est le seul joueur italien a avoir marqué dans trois Coupes du Monde différentes.

L'Inter

Après le Mondial 98, Massimo Moratti, le président de L'Inter, décide d'engager Roberto Baggio pour l'associer à Ronaldo. L'équipe milanaise présente ainsi un formidable duo d'attaquants, et c'est avec beaucoup d'espoirs que la saison commence. Malheureusement, cette saison 1998-1999, n'apporte que peu de satisfactions aux tifosi « nerazzurri ». L'Inter fini très loin du Milan AC qui remporte le Scudetto et est éliminé par Manchester United en quart de finale de la Ligue des Champions. Par ailleurs, 4 entraineurs se succèdent à la tête de l'équipe, mais aucun d'eux n'arrive à trouver la solution.

5813ie.jpg

teamphoto16mr.jpg

Roberto Baggio ne dispute pas la meilleure de ses saisons, mais cependant, lors de certains matchs, il montre tout son talent. C'est le cas lors du match Inter-Real Madrid où l'équipe milanaise jouait sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. L'Inter était obligé de s'imposer pour se qualifier à l'une des deux premières places du groupe. Rentré en cours de jeu alors que le score était de 1-1, Roberto Baggio disputa une fantastique fin de match. Les deux superbes buts qu'il marque à l'équipe espagnole permettent à l'Inter de prendre la première place du groupe, et cette soirée restera à jamais gravée dans la mémoire des supporters italiens.

2312nx.jpg

Pour la saison 1999-2000, c'est Marcello Lippi, l'ancien entraineur de Roberto Baggio à la Juventus, qui est nommé pour ramener l'Inter au sommet. L'équipe est également renforcée par l'arrivée de plusieurs joueurs, dont celle de Christian Vieri, l'avant-centre de l'équipe d'Italie. Pour de nombreux observateurs, le duo d'attaquants sera composé de Ronaldo et de Vieri, et donc la saison s'annonce difficile pour Roberto Baggio.

En effet, cette saison est l'une des plus noires de la carrière de Roberto. Lippi, avec lequel il s'est brouillé dès le début de la saison, ne lui facilite pas la tâche en l'envoyant à de très nombreuses reprises sur le banc des remplaçants (lorsqu'il n'était pas obligé de suivre le match des tribunes). Roberto Baggio expliquera dans son autobiographie, Una porta nel cielo, les raisons de ses problèmes avec Lippi. Cependant, Roberto, à chaque fois qu'il en a l'occasion, montre sur le terrain sa vraie valeur et surtout la mauvaise foi de l'entraineur, qui malgré les soucis physiques de Vieri et Ronaldo, continuait à exclure Roberto des titulaires. En particulier, lors du match de barrage entre l'Inter et Parme, permettant de départager les deux équipes pour la quatrième place du championnat, qualificative pour la Ligue des Champions, c'est encore Roberto Baggio qui grâce à un doublé sauve la saison de l'Inter, et par la même occasion celle de Lippi.

teamphoto24ip.jpg

7012km.jpg

A la fin de la saison, entre Baggio et Lippi, L'Inter choisit ce dernier et Roberto Baggio se retrouve ainsi sans club, alors que l'équipe d'Italie s'envole sans lui pour aller disputer l'Euro 2000 en Belgique et aux Pays-Bas. Pour la petite histoire, lors de la saison suivante, Lippi n'entrainera l'Inter que pour quelques journées, avant d'être licencié pour faute de résultats ...

Brescia

Roberto Baggio signe à Brescia durant l'été 2000 grâce notamment à Carlo Mazzone l'entraîneur de l'équipe lombarde qui s'est investi personnellement pour le faire venir. Roberto joue dans cette équipe jusqu'à la fin de sa carrière, et espère être appelé pour disputer le Mondial 2002 en Corée et au Japon. Malgré tous ses efforts, la convocation n'arrive pas, et Roberto ne peut donc pas disputer son 4e Mondial consécutif.

0112mf.jpg

9910ta.jpg

Le 14 mars 2004, durant le match contre Parme, Roberto Baggio marque son 200e but en Serie A, et rejoint ainsi 4 autres champions : Silvio Piola, Gunnar Nordahl, Giuseppe Meazza et José Altafini.

9813yk.jpg

Roberto dispute son dernier match le 16 mai 2004 (Milan AC-Brescia 4-2), peu après avoir été convoqué une dernière fois, en avril 2004, en équipe d'Italie pour disputer un match amical contre l'Espagne. L'affection des tifosi italiens pour leur champion se fait sentir tout au long de la partie par des ovations à chaque fois que Roberto Baggio touche le ballon et par une standing ovation lorsque qu'il est remplacé à quelques minutes du coup de sifflet final.

9116ct.jpg

1436op.jpg

Il est également intéressant de remarquer que l'équipe de Brescia, avant l'arrivée de Roberto Baggio, n'avait jamais réussi à se maintenir en Serie A. Durant les 4 saisons où Roberto Baggio a évolué sous les couleurs de Brescia, l'équipe s'est à chaque fois sauvée sans trop de difficultés (se qualifiant même à une reprise pour l'Europe). Lors de la saison 2004-2005, Brescia, privé de son « numéro 10 », s'est classé 19e sur 20, et a été donc relégué en Serie B...

3217bw.jpg

Si en Italie, tous ne considèrent pas Roberto Baggio comme le meilleur joueur italien de tous les temps, il n'en restera pas moins, le plus aimé.

Palmarès

La carrière de Roberto Baggio

Saison Equipe Matchs Buts

1982-83 Vicenza 1 0

1983-84 Vicenza 6 1

1984-85 Vicenza 29 12

1985-86 Fiorentina 0 0

1986-87 Fiorentina 5 1

1987-88 Fiorentina 27 6

1988-89 Fiorentina 30 15

1989-90 Fiorentina 32 17

1990-91 Juventus 33 14

1991-92 Juventus 32 18

1992-93 Juventus 27 21

1993-94 Juventus 32 17

1994-95 Juventus 17 8

1995-96 Milan AC 28 7

1996-97 Milan AC 23 5

1997-98 Bologne 30 22

1998-99 Inter 23 5

1999-00 Inter 19 4

2000-01 Brescia 25 10

2001-02 Brescia 12 11

2002-03 Brescia 32 12

2003-04 Brescia 26 12

Équipe nationale :

27 buts en 56 sélections avec l'Italie (1988-2004)

Finaliste de la Coupe du monde (1994)

Troisième de la Coupe du monde (1990)

9 Buts en phase finale de Coupe du Monde (1990 : 2 buts, 1994 : 5 buts, 1998 : 2 buts)

Clubs :

2 Championnats d'Italie (1995, 1996)

1 Coupe de l'UEFA (1993)

1 Coupe d'Italie (1995)

1 Supercoupe d'Italie (1996)

452 matchs et 205 buts en Serie A

Distinctions individuelles :

Ballon d'or (1993)

Meilleur footballeur de l'année FIFA (1993)

Prix Golden Foot (2003)

SALUT L'ARTISTE

3419nw.jpg

Edited by TOTTIPERSEMPRE

userbargentlemenbt6.png

romepo7.jpg

ROME

Link to post

Share on other sites

  • Replies 202
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Quand ils ont annoncé ce film j'étais vraiment hypé, je m'attendais à un documentaire avec images d'archives pour retracer sa carrière.   Bon finalement c'est plus un film qui reprend des él

C'est juste dommage que ce soit pas style docu comme le très bon film sur Maradona en 2018 par exemple, je trouve que pour un joueur pareil il en faudrait un. Sans ses graves blessures, il aurait été

Ce joueur c'était vraiment la grande classe c'est le meilleur attaquant italien de tout les temps.

Link to post

Share on other sites

j'ai une seule deception le concernant, qu'in ne soit pas resté lontemps dans un grand club, à l'image de Totti ou Del Piero.

Une défense menée par Ayala et Nesta, supplément d'âme Zabaleta, Redondo pour récupérer tout en élégance, aidé par Xavi pour orienter un jeu qui sera créé par Riquelme. Bergkamp en attaquant, Trezeguet pour conclure tout ça. Le tout accompagné de Chilavert, Bixente, Iniesta - à la construction de l'édifice un triumvirat Bielsa-Guardiola-Pellegrini -

Link to post

Share on other sites

Il est tout de même rester 5 ans à la Juve comme grand club, c'est autant que Zidane ! Malheureusement pour lui il a souvent eu sur son passage Lippi qui ne l'aimait pas ! :doh:

userbargentlemenbt6.png

romepo7.jpg

ROME

Link to post

Share on other sites

C'est pour moi le plus grand joueur italien; que d'emotion de le rvoir avec le maillot de la fio :wub: dommage que c'est ***** Nous les volé :'(

RIP Countries'

http://www.soccers.fr/index.php?showuser=101252

On pense a toi a chaque seconde

Du mal a croire que tu n'es plus de ce monde

Link to post

Share on other sites

super presentation de baggio rien à dire sur ce joueur du talent pur

J'espere le foot de demain sera sans la lazio et di canio Eric Cantona

Link to post

Share on other sites

C'est pour moi le plus grand joueur italien; que d'emotion de le rvoir avec le maillot de la fio :wub: dommage que c'est ***** Nous les volé :'(

Ronaldo "himself" a dit que Baggio était le meilleur joueur avec qui il avait joué (pas sur qu'il avaitdéjà joué avec Ronaldinho à ce moment, mais bon le compliment venant de lui était déjà bon)!

userbargentlemenbt6.png

romepo7.jpg

ROME

Link to post

Share on other sites

Immense joueur, mais dommage que l'image qui revient le plus quand on pense à lui soit celle-ci :

94_8.jpg

Tyrone Mears fan club

Link to post

Share on other sites

Bien souvent oui ! Mais moi j'ai plus en tête 93 quand il a laminé le Psg et Dortmund (respectivement en demi et en final de l'UEFA) à lui tout seul ! Et en 94 quand il a emmené l'Italie en finale de la world cup à lui tout seul !

userbargentlemenbt6.png

romepo7.jpg

ROME

Link to post

Share on other sites

Baggio :wub: quel joueur!!!!

Sempre Barça : Més Que Un Club

__________Barcelonisme Pacifisme Anti-Fascisme__________

Link to post

Share on other sites

t'as fait bcp plus long sur Baggio que sur Totti enfoiré :P

Grande Baggio :zbeer:

Link to post

Share on other sites

t'as fait bcp plus long sur Baggio que sur Totti enfoiré  :P

Grande Baggio  :zbeer:

Ouai j'ai les boules j'ai pas trouvé autant de truc sur Totti ! Mais dès que je trouve des trucs sympas, je réactualise ! En même temps Baggio c'est le passé, Totti il est encore là pour écrire des belles pages d'histoire avec notre Roma éternelle et la squadra :wub: !

userbargentlemenbt6.png

romepo7.jpg

ROME

Link to post

Share on other sites

tout simplement pour moi le meilleur joueur italien de l'histoire (avec paolo dans un autre registre évidemment) :thumbsup:

je n'oublierai jamais ses deux buts face au real en champion's leagueles deux face à parme en barrage pour la ldg en 2000 (dont un coup franc venu d'ailleurs ) sa world cup 94 ou il porte quasiment à lui tout seul l'italie en finale, son fantasiqtue but face à la juve (sans doute le plus beau contrôle qu'il m'ai été donné de voir à montrer dans toutes les écoles de foot :thumbsup: )....

bref que de belles images on retiendra de cet immense joueur qui a réussi le tour de force d'être aimé partout dans son pays (chose assez rare il me semble) preuve qu'il est parmi les plus grands de l'histoire du foot

même en 2002 il avait encore largement sa place dans la squadra

le seul regret que j'ai le concernant c'est qu'il soit parti de la viola au moment où batistuta arrivait j'aurai tant voulu les voir jouer ensemble :wub:

Edited by batigol 54

Le 11/05/2008 : le football est vraiment devenu moche !!!!

Link to post

Share on other sites

baggio c'est vraiment un talent hors pair il a fait des choses fenomenale qu'on verra peut etre plus de si tot...meme a 36 ans il faisait encore mal en serie A :thumbsup:

Link to post

Share on other sites

tres bon joueur, je me rappelle de son aile de pigeon contre la france en 98 qui est passé à 1 cm :zbffraid:

signaturetevezprmoivv1.png

se fait rare...

Link to post

Share on other sites

Celui là il a tout pour lui :thumbsup:

pas besoin des compliments de ronaldo ;)

C'est le gars qui a fait l'unanimité en Italie :wub:

05-06%20juventus%2029th%20scudetto%20fla
La storia non si cancella

Link to post

Share on other sites

sa c'est un bon joueur :)

Link to post

Share on other sites

Oui snif :(

userbargentlemenbt6.png

romepo7.jpg

ROME

Link to post

Share on other sites

le top du top en joueur italien :thumbsup: :thumbsup: c'était plus q'un bon joueur car il donnait du spectacle, vraiment un joueur que j'apprecie

Aprés un an en ligue 1 me voila en Ligue des Champions

Link to post

Share on other sites

Un joueur irremplaçable dans mon coeur et à jamais dans le Calcio italien.

Roby, Tu me manques trop...

materazzi01m.jpg

Link to post

Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Promotion

  • Vidéos des buts et des résumés des matchs

  • Promotion

×
×
  • Create New...